Brain on Board - banner

Régulateur de traction


Qu'est-ce que le régulateur de traction?
(Sous-titrage disponible en Français via YouTube cc)


Télécharger


ABS


Qu’est-ce que le régulateur de traction?
Dans quelles circonstances le régulateur de traction peut-il être utile?
Comment fonctionne le régulateur de traction?
Le régulateur de traction est-il efficace?
Le régulateur de traction a-t-il des limitations?
À quel point les régulateurs de traction sont-ils utilisés aujourd’hui?


Qu’est-ce que le régulateur de traction?

Le régulateur de traction est un système de sécurité active automobile conçu pour aider un véhicule à tirer profit de l’adhérence qu’offre la route lorsqu’il accélère sur chaussée glissante. Lorsqu’un véhicule sans régulateur de traction tente d’accélérer sur une surface rendue glissante par la neige, la glace ou du gravier, ses roues sont susceptibles de patiner. Les pneus tournent alors rapidement sur la surface de la route sans y adhérer, donc le véhicule n’accélère pas. Le régulateur de traction intervient lorsqu’il détecte que les roues s’apprêtent à patiner pour aider le conducteur à profiter le plus possible de l’adhérence qu’offre la surface de la route.
Il est important de ne pas oublier que le régulateur de traction ne peut pas créer d’adhérence si elle n’existe pas. Sur une surface qui n’offre aucune friction (par exemple, de la glace vive) un véhicule avec régulateur de traction sera aussi peu performant qu'un véhicule qui n'en est pas équipé.

Haut de Page


Dans quelles circonstances le régulateur de traction peut-il être utile?

Le régulateur de traction a pour rôle d’aider le conducteur à accélérer dans des conditions de faible friction. Par exemple, quand la route est mouillée, enneigée, verglacée, couverte de gravier ou mal entretenue. Voici quelques exemples de situations où le régulateur de traction peut avoir un effet bénéfique :

  • En accélération sur une pente montante à surface de sable ou de gravier.
  • Au passage sur une section de route couverte de neige mouillée qui ralentit le véhicule et lui fait perdre sa traction.
  • Accélération quand le feu passe au vert sur une rue glacée avec des véhicules qui approchent de l'arrière.

Haut de Page


Comment fonctionne le régulateur de traction?

Le régulateur de traction fonctionne selon le même principe que le système de freins antiblocage (ABS). Il est d’ailleurs souvent considéré comme un supplément au système ABS existant. En fait, le régulateur de traction emploie les mêmes composants que le système ABS :

  • capteurs de vitesse des roues qui surveillent la vitesse de rotation des roues avant, ou des quatre roues;
  • un modulateur hydraulique qui « pompe » les freins, et;
  • une unité électronique de commande (ECU) qui reçoit l’information des capteurs de vitesse des roues et, quand c’est nécessaire, commande au modulateur hydraulique de pomper les freins.

Les systèmes ABS et les régulateurs de traction modernes amalgament l’ECU et le modulateur électronique, donc, bien que leurs fonctions soient différentes, ils forment physiquement une seule unité. L’ECU surveille continuellement pour détecter si certaines roues tournent plus vite que d’autres – ce qui indique une perte de traction. Lorsque la possibilité du patinage d’une roue est détectée, l’ECU commande au modulateur électronique d'appliquer et de relâcher son frein en succession rapide (« pompage » du frein) afin de réduire sa vitesse de rotation. Certains régulateurs de traction réduisent aussi la force motrice transmise aux roues qui s’apprêtent à patiner. Une fois que la roue qui patine a regagné de l’adhérence, le régulateur de traction reprendra la surveillance de la vitesse des roues et la comparaison de leur vitesse de rotation respective.

L`image fournie par Toyota Canada

Dans un véhicule qui utilise une réduction de la puissance du moteur pour contrôler la rotation des roues qui patinent, il est possible que le conducteur ressente une pulsation de la pédale d’accélérateur lors de l’intervention du régulateur de traction. Cette pulsation est normale et n’indique pas un problème du régulateur de traction.

Haut de Page


Le régulateur de traction est-il efficace?

Des essais ont démontré que le régulateur de traction est efficace pour réduire le patinage des roues en accélération en conditions à faible friction (Song and Boo 2000), bien que cet effet soit plus prononcé sur les véhicules à quatre roues motrices que sur les véhicules à traction avant. La même étude a aussi constaté que les régulateurs de traction qui intègrent la réduction de la force motrice transmise aux roues problématiques produisent une stabilité légèrement supérieure, mais aussi que les régulateurs de traction à freinage seulement conviennent pour améliorer l’accélération d’un véhicule (Song and Boo 2000).

En général, l’efficacité du régulateur de traction pour réduire ou empêcher les accidents de la route n’est pas bien documentée. Cependant, du fait qu’il est souvent combiné avec le système ABS et le système de contrôle électronique de la stabilité (ESC), il est raisonnable de penser que la conduite d’un véhicule équipé de ce trio peut réduire de jusqu’à 50 % le risque de collision mortelle.

Haut de Page


Le régulateur de traction a-t-il des limitations?

Oui. Comme c’est le cas avec de nombreux autres systèmes de sécurité, pour bénéficier de tous les avantages du régulateur de traction, il faut que le conducteur interagisse correctement avec celui-ci. Cela signifie continuer à conduire de façon sécuritaire et uniquement dans des conditions qui ne vous semblent pas présenter un danger excessif. Des comportements comme rouler trop vite, suivre de trop près et conduire agressivement réduisent tous les bienfaits possibles du régulateur de traction. Par exemple, conduire trop vite pour les conditions routières augmente le risque d'accident même si le véhicule est équipé d'un régulateur de traction, puisque celui-ci n'est pas conçu pour diminuer les distances de freinage. Par ailleurs, un véhicule sans régulateur de traction va, par la force des choses, accélérer et rouler moins vite sur chaussée glissante, mais on observe pas la même réduction de vitesse sur un véhicule avec régulateur de traction. Il se peut donc que le régulateur de traction permette au véhicule d’atteindre une vitesse trop élevée pour les conditions routières. À cause de cela, le conducteur doit exercer une surveillance très attentive sur sa vitesse.

Il est toujours très important de rester vigilant et concentré sur la route, quels que soient les systèmes de sécurité qui équipent votre véhicule. Le régulateur de traction ne vous aide pas à vous immobiliser plus rapidement sur route glissante, donc tout comportement qui augmente votre temps de réaction aura un effet néfaste pour votre sécurité générale. Par exemple, la distraction, la fatigue ou les facultés affaiblies par l’alcool réduisent le temps de réaction.

La bonne nouvelle c’est que le conducteur qui conduit prudemment et exerce un bon jugement pourra bénéficier des avantages du régulateur de traction.

Haut de Page


À quel point les régulateurs de traction sont-ils utilisés aujourd’hui?

Les régulateurs de traction ont été introduits sur les véhicules haut de gamme en 1987, mais certains puissants véhicules à propulsion arrière étaient équipés des premières versions du régulateur de traction dès le début des années 1970. En termes de disponibilité actuelle, le régulateur de traction est généralement disponible sur tout véhicule équipé du système ABS, simplement parce qu’il a été conçu à partir de la technologie ABS existante et utilise ses composants.

Haut de Page