Brain on Board - banner

Système de freins antiblocage (ABS)

 

Télécharger


ABS


Qu’est-ce qu’un système de freins antiblocage (ABS)?
Quand le système ABS peut-il être utile?
Comment fonctionne le système ABS ?
À quel point le système ABS réussit-il à prévenir les accidents?
Le système ABS a-t-il des limites?
Quelle proportion des véhicules sont équipés d’un système ABS aujourd’hui ?


Qu’est-ce qu’un système de freins antiblocage (ABS)?

Le système de frein antiblocage (ABS) est un équipement de sécurité active qui aide le conducteur à garder le contrôle directionnel du véhicule en empêchant les roues de bloquer pendant un épisode de freinage intense. Quand les roues « bloquent », elles cessent de tourner, et le véhicule commence alors à glisser. Que ce soit sur route mouillée ou sèche, une forte application des freins en l’absence d’un système ABS peut causer un blocage des roues.

Un des aspects les plus dangereux du blocage des roues est la perte de contrôle directionnel qui en résulte. Lorsque les roues cessent de tourner, le conducteur n’a plus aucun contrôle sur la trajectoire du véhicule. Le véhicule glisse et le conducteur ne peut pas modifier sa direction pour éviter tout objet vers lequel il glisse. En empêchant les roues de bloquer, le système ABS assure que le conducteur sera encore capable de diriger le véhicule après un épisode de freinage intense.

Haut de Page


Quand le système ABS peut-il être utile?

Le système ABS est conçu pour servir quand un conducteur freine brusquement et tente de manœuvrer, particulièrement lorsque la route est glissante parce que mouillée ou pour une autre raison. Dans de telles conditions, le véhicule est plus susceptible de glisser ou de déraper si les roues bloquent. Le système ABS peut avantager le conducteur dans une variété de situations assez courantes, dont celles-ci :

  • Un véhicule se rabat soudain devant le vôtre, ce qui vous force à freiner et à manœuvrer.
  • Un animal saute sur la route et vous devez freiner et manœuvrer pour l’éviter.
  • Le mauvais temps rend la route glissante, ce qui augmente la possibilité de blocage des roues lorsque vous devez freiner pour arrêter.

Haut de Page


Comment fonctionne le système ABS?

Les systèmes ABS ne sont pas tous configurés de la même façon. Certains préviennent le blocage des quatre roues, tandis que d’autres empêchent uniquement le blocage des roues arrière. Tous les systèmes ABS fonctionnent toutefois en surveillant la vitesse des roues et, si un blocage potentiel d'une roue est détecté, en appliquant et en relâchant rapidement le frein de cette roue. En fait, le système ABS applique la technique de « pompage des freins » qui était enseignée aux conducteurs avant le développement de la technologie de prévention du blocage des roues. La différence, c’est que le système ABS est capable de détecter un blocage potentiel de roue et de s’attaquer au problème plus rapidement et plus efficacement que le conducteur pourrait le faire. Tous les systèmes ABS emploient les trois principaux composants suivants :

  • capteurs de vitesse des roues qui surveillent la vitesse de rotation des roues;
  • unités hydrauliques qui « pompent » les freins, et;
  • unité électronique de commande (ECU) qui reçoit l’information provenant des capteurs de vitesse des roues et, si nécessaire, commande aux unités de pomper les freins d’une ou de plusieurs roue(s).

Dans un système ABS moderne, l’ECU et les unités hydrauliques sont intégrées, donc, bien que leurs fonctions soient différentes, elles sont physiquement une seule unité. L’ECU surveille constamment pour détecter tout signe de décélération rapide d’une roue, une indication qu’elle s’apprête à bloquer. Si une roue s’apprête à bloquer, l'ECU commande à l’unité électronique concernée de pomper son frein jusqu’à ce qu’elle se remette à tourner normalement.

Haut de Page


À quel point le système ABS réussit-il à prévenir les accidents?

Le rôle premier du système ABS est de permettre au conducteur de conserver le contrôle directionnel après un freinage brusque. À l’appui de la thèse de l’efficacité du système ABS, il a été associé à :

  • une diminution de 35 % des collisions frontales sur route mouillée, et;                     
  • une diminution de 9 % des collisions frontales sur route sèche.

Cette diminution des collisions frontales suggère que le système ABS a permis aux conducteurs de manœuvrer pour éviter une collision.

En outre, dans des essais à conditions contrôlés :

  • 58 % des conducteurs de véhicules sans ABS ont dévié de la trajectoire désirée après avoir freiné;
  • seulement 24 % des conducteurs de véhicules avec ABS ont fait de même.

On croit parfois à tort que le rôle premier du système ABS est de réduire les distances d’arrêt. En fait, le système ABS ne garantit aucune réduction de distance d'arrêt, celle-ci n'étant qu'un avantage secondaire du système.

Dans un véhicule avec système ABS, tourner le volant avec trop d'amplitude peut avoir des conséquences graves. Si le conducteur d’un véhicule sans ABS tourne brusquement le volant sous l’effet de la panique pour éviter un accident, son action n’a pas de résultat puisqu’il a perdu le contrôle directionnel en raison du blocage des roues. Dans un véhicule avec ABS toutefois, la même rotation exagérée du volant aura un effet qui pourrait mener à d’autres situations dangereuses, comme une sortie de route, une collision ou un retournement. Le conducteur d’un véhicule avec ABS doit donc manœuvrer aussi calmement que possible.

Haut de Page


Le système ABS a-t-il des limites?

Oui. Comme c’est le cas avec de nombreux autres systèmes de sécurité, pour bénéficier de tous les avantages du système ABS, il faut que le conducteur interagisse correctement avec celui-ci. Interagir correctement avec un système de sécurité comme l’ABS signifie continuer à conduire prudemment et attentivement. Faire de la vitesse, suivre de trop près ou conduire lorsqu’on est fatigué peut annuler les effets avantageux du système ABS. Par exemple, si on suit un véhicule de trop près, il se peut qu'il soit impossible de manœuvrer pour l’éviter si son conducteur freine brusquement. Même si le système ABS intervient dans un tel cas, le conducteur n'aura tout simplement pas le temps d’éviter la collision parce que la distance entre les deux véhicules est trop courte. De façon similaire, parce qu’elle allonge le temps de réaction du conducteur, la fatigue ou la somnolence peut amener un conducteur à freiner trop tard pour éviter une collision.

Le système ABS ne compense pas une conduite imprudente ou de mauvaises conditions routières. Pour que le système ABS fournisse un rendement idéal, le conducteur doit continuer à user de prudence et de bon jugement au volant. Combinés à des pratiques de conduite sécuritaires, des systèmes de sécurité comme l’ABS ont démontré qu’ils peuvent prévenir des accidents de la route ou en atténuer les effets.

Haut de Page


Quelle proportion des véhicules sont équipés d’un système ABS aujourd’hui ?

Malgré que le système ABS ne soit pas obligatoire sur tous les véhicules neufs vendus au Canada, il est maintenant fréquent dans notre parc automobile. Depuis sa création en 1985, le nombre de véhicules équipé d’un système ABS n’a cessé de croitre. L’organisme américain Insurance Institute for Highway Safety prédit que d’ici 2015 un système ABS sera installé sur tous les véhicules immatriculés (IIHS 2012).

Haut de Page