Brain on Board - banner

La sécurité automobile, une technologie en marche

Les véhicules ont fait du chemin depuis l'avènement du freinage antiblocage (ABS) et, a fortiori, des ceintures de sécurité à sangle diagonale à la fin des années 1950. L'innovation technologique fait partie intégrante de la société contemporaine et les progrès ne cessent de s'accumuler dans le domaine de la sécurité automobile. Dernièrement, au moins deux grandes percées ont changé la façon dont nous envisageons l'avenir de l'automobilisme.

Premièrement, l'évolution vers la commande électronique des organes du véhicule, à la place des systèmes de transmission purement mécanique, a rendu possible l'interconnexion des divers éléments. Par exemple, un programme de traitement informatique intelligent peut déterminer ce qu'il faut faire lorsque le conducteur appuie simultanément sur la pédale des freins et celle de l'accélérateur. Les véhicules modernes sont commandés par un système électronique entièrement intégré, au cœur duquel se trouve une unité de commande électronique(ECU). Avant l'invention des ECU, les diverses fonctions du véhicule étaient essentiellement commandées par des systèmes de transmission mécaniques ou hydrauliques, qui exigeaient l'installation de dispositifs supplémentaires et limitaient le potentiel de raccordement des éléments. L'apparition des ECU programmables a permis de démultiplier le nombre de fonctions de sécurité faciles à intégrer dans les nouveaux modèles.

Deuxièmement, et encore plus récemment, on a vu apparaître de nouveaux dispositifs permettant au véhicule de surveiller son environnement routier. À l'aide d'un radar, d'un faisceau laser ou d'une caméra couplée à un système de traitement de l'image, l'ordinateur de bord peut compiler de l'information sur la position sur la voie de circulation, la distance entre les véhicules et même la présence d'objets ou de personnes en bordure de route, afin de brosser une image claire de ce qui se passe autour de véhicules. Des modèles récents sont ainsi en mesure de « se garer tout seuls », d'avertir le conducteur quand quelque chose se trouve dans leur angle mort, ou d'adapter automatiquement leur vitesse de croisière en cas de ralentissement marqué de la circulation.

Il est encore trop tôt pour déterminer la signification de ces progrès en matière de sécurité automobile pour les conducteurs. Ces temps-ci, on entend beaucoup parler de la technologie automobile connectée, qui combine le traitement informatique de pointe inhérent à la commande électronique avec les fonctions de surveillance de la route.  Si l'image futuriste d'une voiture sans conducteur relève encore de la science-fiction, l'automobiliste profite dès aujourd'hui des multiples avantages en matière de sécurité qui découlent des pas de géant réalisés par la technologie automobile ces dernières années.