Brain on Board - banner

Phares adaptatifs


Télécharger

phares adaptifs


Que sont les phares adaptatifs?
Quand les phares adaptatifs peuvent-ils être utiles?
Comment fonctionnent les phares adaptatifs?
Les phares adaptatifs sont-ils efficaces?
Quel avantage les phares adaptatif apportent-ils aux autres automobilistes?
Les phares adaptatifs ont-ils des limitations?
À quel point les phares adaptatifs sont-ils utilisés aujourd’hui?


Que sont les phares adaptatifs?

Les phares adaptatifs sont un système de sécurité active conçu pour rendre la conduite de nuit ou en conditions de faible éclairage plus sécuritaire en améliorant la visibilité dans les courbes et les pentes. Lorsque le véhicule est dans une courbe, les phares ordinaires continuent à éclairer droit devant, donc ils éclairent le bord de la route et laissent dans le noir la partie de la route vers laquelle le véhicule se dirige. Les phares adaptatifs par contre tournent leurs faisceaux en fonction de la position du volant pour éclairer la trajectoire que le véhicule va suivre.

De façon similaire, lorsqu’un véhicule équipé de phares ordinaires arrive en haut d’une pente, les faisceaux pointent temporairement vers le ciel. À cause de cela, le conducteur voit mal la route qui est devant lui et il est difficile pour les automobilistes qui viennent en sens inverse de voir approcher son véhicule. Les phares adaptatifs emploient pour leur part un système de mise de niveau qui dirige les phares vers le bas ou vers le haut en fonction de la position du véhicule.

On appelle aussi parfois les phares adaptatifs « phares actifs » ou « système d’éclairage avant adaptatif ».

Haut de Page


Quand les phares adaptatifs peuvent-ils être utiles?

Les phares adaptatifs sont utiles quand que vous conduisez sur des routes sinueuses la nuit, au crépuscule, ou dans d’autres conditions de faible éclairage. Ils peuvent réduire le risque que présentent de nombreuses situations potentiellement dangereuses, dont :

  • Un animal se trouve sur la route à la sortie d’un virage mal éclairé.
  • Un véhicule qui vient en sens inverse dans une courbe est accidentellement déporté dans votre voie.
  • En arrivant en haut d’une pente sur une route étroite, vous êtes incapable de voir qu’un autre véhicule arrive en sens inverse.
  • À la fin d’une courbe, vos phares aveuglent temporairement un automobiliste qui arrive en sens inverse.

Haut de Page


Comment fonctionnent les phares adaptatifs?

Les systèmes de phares adaptatifs sont généralement constitués de plusieurs composants qui sont surveillés et guidés par une unité de commande électronique (ECU). Ces composants sont :

  • des capteurs de vitesse des roues qui surveillent la vitesse de rotation de chaque roue;
  • un capteur de vitesse de lacet qui surveille les mouvements latéraux du véhicule, par exemple pendant une courbe;
  • un capteur d’angle de direction qui surveille l’angle du volant; et
  • de petits moteurs montés à chaque phare.

Les données de ces capteurs sont interprétées par l’ECU, qui détermine ensuite la vitesse du véhicule ainsi que l'angle et la longueur du virage qu'il négocie. L’ECU commande ensuite aux moteurs montés à chaque phare de déplacer ce dernier à un degré spécifié. La plupart des systèmes de phares adaptatifs peuvent faire tourner les phares d’un maximum de 15 degrés de chaque côté. Certaines versions récentes et perfectionnées sont capables d’une amplitude de mouvement encore plus grande.

La plupart des systèmes de phares adaptatifs comprennent aussi un dispositif de mise de niveau automatique. Ce dispositif aide à empêcher que les phares pointent trop vers le haut ou trop vers le bas pendant une montée ou une descente de pente. Le dispositif de mise de niveau automatique comprend un capteur de niveau qui transmet à l’ECU de l’information sur la position du véhicule, plus précisément sur son inclinaison vers le haut ou vers le bas. Les phares sont ensuite déplacés vers le haut ou vers le bas pour corriger l’inclinaison détectée du véhicule.

Haut de Page


Les phares adaptatifs sont-ils efficaces?

Les phares adaptatifs sont encore une technologie relativement nouvelle, donc les données sur leur efficacité sont limitées. Selon l’organisme américain Insurance Institute for Highway Safety (IIHS) toutefois, les situations où des phares adaptatifs pourraient s’avérer utiles sont toutes les collisions de nuit où l’avant d'un véhicule frappe l'arrière d'un autre, où un seul conducteur est impliqué et où les flancs de deux véhicules roulant dans le même sens s’accrochent. L’IIHS a également limité le groupe de collisions pertinentes à celles qui se produisent pendant que le conducteur négociait un virage. Selon ces paramètres, l’IIHS estime que des phares adaptatifs pourraient avoir été bénéfiques dans 143 000 des collisions qui se sont produites aux États-Unis en 2008, dont 31 000 ont causées des blessures et 2553 ont été mortelles (IIHS 2008).

Haut de Page


Quel avantage les phares adaptatif apportent-ils aux autres automobilistes?

Les phares adaptatifs bénéficient également aux autres automobilistes sur la route. Par exemple, lorsqu’un véhicule négocie un virage dans des conditions de faible éclairage, les phares ordinaires pointent temporairement vers les voitures arrivant en sens inverse. Les automobilistes qui viennent en sens inverse peuvent à ce moment ressentir de l’inconfort et être temporairement aveuglés. Avec les phares adaptatifs, ce problème ne se pose pas, puisque leurs faisceaux restent sur la route et ne pointent pas vers les voitures qui arrivent en sens inverse. En plus, parce que ses phares ne pointent pas en direction des autres automobilistes, il est plus sécuritaire pour le conducteur d’un véhicule muni de phares adaptatifs d'utiliser des phares bi-xénon. Ces phares émettent une lumière légèrement bleuâtre et plus intense que celle des phares ordinaires; ils produisent donc une vision plus claire et plus nette de la route à l’avant.

Haut de Page


Les phares adaptatifs ont-ils des limitations?

Oui. Comme c'est le cas pour de nombreuses autres technologies de sécurité, la réalisation des avantages potentiels des phares adaptatifs dépend largement de l’interaction de l’automobiliste avec le système. Celui-ci doit donc continuer à conduire prudemment et attentivement. Des comportements comme faire de la vitesse ou bien conduire lorsqu’on est fatigué ou distrait peuvent réduire l’effet bénéfique des phares adaptatifs.

Par exemple, les conducteurs fatigués, distraits ou aux facultés affaiblies connaissent tous une diminution de leur capacité de réagir rapidement aux situations qui se présentent sur la route. Il se peut que des phares adaptatifs éclairent un danger plus rapidement que le feraient des phares ordinaires, mais une capacité de réaction réduite pourrait quand même rendre l’automobiliste incapable de l'éviter. Une vitesse excessive pourrait avoir un effet négatif similaire sur les bénéfices possibles des phares adaptatifs. Lorsqu’un conducteur prend une courbe à haute vitesse, il a moins le temps de réagir au danger qui pourrait se cacher au détour du chemin.

Les phares adaptatifs ne compensent pas une conduite imprudente ou de mauvaises conditions routières. Les automobilistes doivent toujours prendre des précautions supplémentaires lorsqu’ils conduisent de nuit, et doivent en tout temps conduire prudemment.

Haut de Page


À quel point les phares adaptatifs sont-ils utilisés aujourd’hui?

Les phares adaptatifs ont seulement fait leur entrée sur le marché nord-américain en 2003. Ils sont le plus souvent offerts en option sur les véhicules de luxe; mais cependant, des phares adaptatifs sont offerts sur un éventail de plus en plus grand de marques et de modèles de véhicules.

Haut de Page