Brain on Board - Banner

Médias


 

La majorité des Canadiens connaissent encore mal les divers équipements de sécurité : sondage

OTTAWA, 30 Août, 2013 /CNW/ – Un nouveau sondage de la Fondation de recherches sur les blessures de la route au Canada (FRBR) révèle que certains groupes de Canadiens demeurent mal informés sur l'existence et le fonctionnement des équipements de sécurité automobile. Dans le suivi du sondage 2011 Équipements de sécurité des véhicules : connaissances, perceptions et habitudes de conduite, un sondage d’opinion publique mené en octobre 2012 s'est intéressé à savoir ce que les Canadiens connaissent des équipements de sécurité qui équipent les véhicules contemporains.

Lors d'un nouveau Sondage sur la sécurité routière de la FRBR, on a demandé aux répondants d'évaluer dans quelle mesure ils connaissent six (6) équipements de sécurité automobile : la priorité aux freins, le répartiteur électronique de force de freinage, l'assistance au freinage, le contrôle de la stabilité du véhicule, le régulateur de traction et le système de freins antiblocage (ABS). Les auteurs de l'étude ont constaté que la majorité des Canadiens possèdent toujours des connaissances très limitées sur ces équipements de sécurité, à l'exception de l'ABS et du régulateur de traction. En définitive, moins de 35 % des sondés ont dit bien connaître tous les autres équipements de sécurité.

« Bon nombre de ces technologies sont de plus en plus incluses dans l'équipement de série des véhicules neufs dans l’ensemble de l'industrie automobile, principalement parce que les recherches ont démontré qu'elles contribuent à la sécurité des automobilistes, explique Ward Vanlaar, Vice-président recherche de la FRBR. Or, les avantages des équipements de sécurité ne peuvent être pleinement réalisés si les conducteurs ne comprennent pas leurs fonctions et s'ils ne sont pas en mesure de conduire de façon sécuritaire en interagissant correctement avec eux. »

Dans ce sondage de suivi, les auteurs ont également cherché à identifier des groupes précis d'usagers de la route qui seraient plus susceptibles que les autres de connaître les technologies de sécurité, par exemple les hommes et les personnes qui déclarent un kilométrage mensuel plus élevé. Ce qui signifie que certains groupes sont moins informés de l’existence ou du fonctionnement de ces technologies.

« Les écarts de connaissances entre les usagers de la route peuvent éroder les avantages potentiels des technologies de sécurité, remarque M. Vanlaar. Ces résultats du sondage font apparaître le besoin de sensibiliser et d'informer divers groupes d'automobilistes pour qu'ils connaissent mieux les avantages et les limites des divers équipements de sécurité et leurs liens avec des pratiques de conduite sécuritaire. »

En janvier 2013, la FRBR a lancé « Cerveau à bord », programme éducatif conçu pour renseigner les automobilistes sur les avantages potentiels et les limites des équipements de sécurité automobile, et sur les comportements sécuritaires au volant qui permettent au conducteur de tirer le maximum de ces technologies peu importe les conditions routières. Grâce à des explications en langage simple et à des scénarios qui les touchent de près, les conducteurs canadiens peuvent en apprendre plus sur les équipements de sécurité, leur mode de fonctionnement et les conditions routières où ils sont les plus efficaces. Pour en savoir plus, allez à www.cerveauabord.ca.

Le FRBR a le plaisir d'annoncer la mise en ligne de la version française du programme à www.cerveauabord.ca.

A propos du sondage. Ces résultats sont fondés sur le Sondage sur la sécurité routière élaboré et mené par la FRBR. Au total, 903 Canadiens ont répondu au sondage en octobre 2012. Les résultats peuvent être considérés fiables avec une marge d'erreur de plus ou moins 3,3 %, 19 fois sur 20. Pour la troisième fois, certains répondants ont été joints par téléphone et d'autres par Internet. Le sondage a été rendu possible grâce au soutien financier de l’Association des brasseurs du Canada, de la Fondation Toyota Canada et d'Aviva Canada

Pour la cinquième année consécutive, le sondage a également inclus un examen approfondi des attitudes et des comportements régionaux en matière d'alcool au volant. Les volets national et régional du rapport sont publiés sur le site Web de la FRBR à bit.ly/link.

À propos de la FRBR. Créée en 1964, la FRBR a pour mission de réduire les décès et les blessures causés par les collisions routières. À titre d’institut de sécurité routière national, indépendant et philanthropique, la FRBR travaille à concevoir, promouvoir et mettre en application des programmes et des politiques efficaces, reposant sur de solides recherches. La FRBR est un organisme de bienfaisance indépendant qui s’appuie sur des subventions, des contrats et des dons pour fournir des services au public. Consultez notre site Web au www.tirf.ca.

Sondage sur la sécurité routière de 2012: Connaissance des dispositifs de sécurité des véhicules au Canada

Pour renseignements, communiquer avec :

Luciana Nechita
Administratrice, Marketing et communications
613 238-5235 (bureau)
1 877 238-5235 (sans frais)
lucianan@tirf.ca
www.tirf.ca